Université de Côte d’Ivoire : réhabiliter le maître et l’élève

Étudiants à l'Université d'AbidjanDans quel nouveau cadre du point de vue comportemental, les étudiants doivent-ils évoluer pour mériter le savoir de leurs maîtres ?

L’espoir qu’a suscité le vent de la démocratie en Afrique dans les années 90, a duré le temps d’une étincelle avec un syndicalisme révolutionnaire dans nos universités qui a négativement déteint sur le comportement des étudiants.… Lire l'article en entier

• • •

Université d’Abidjan : du baraquement provisoire au monument ?

Université FHB d'Abidjan - Photo du haut : entrée principale de l'université - Photo du bas : façade de la présidence de l’université en train d'être réhabilitéeAu-delà des considérations partisanes, il faut constater en toute objectivité que l’Université Félix Houphouët-Boigny (ex Université de Cocody), à l’image des autres universités, a une belle apparence après sa réhabilitation.

L’Université de Côte d’Ivoire qui était un monument à sa création est devenu un baraquement provisoire depuis les années 90. En effet, depuis deux décennies, un baraquement provisoire qui servait de système académique ne permettait ni aux étudiants ni aux enseignants de maximiser leurs compétences :  aucune programmation rigoureuse, des amphithéâtres touffus, les travaux dirigés (TD) étaient devenus des cours magistraux, les années académiques duraient au moins 17 mois au lieu de 9 mois et les années invalidées de fait étaient devenues une institution par défaut.… Lire l'article en entier

• • •

Cameroun : la politique de division du peuple

Paul BiyaDepuis son accession au pouvoir, et surtout depuis la tentative avortée du putsch de 1984, les Camerounais vivent de la part de Biya et son régime une politique de division du peuple qui fait du pays une poudrière dont personne ne sait comment il n’a pas encore explosé jusqu’à ce jour.… Lire l'article en entier

• • •

Les business schools : un enjeu stratégique pour l’Afrique

Business SchoolsEn pensant à cette chronique, il m’est tout de suite venu à l’esprit une analyse publiée par le spécialiste en intelligence économique, Guy Gweth, avec qui je participais dernièrement à une émission radio.

Elle s’intitulait : « Dieu et les négociateurs africains ». Guy Gweth, qui dirige le cabinet Knowdys, écrivait dans les colonnes du journal Les Afriques ceci :

« […] Environ 40% des représentants africains francophones qui arrivent au siège de l’ONU ignorent que leurs collègues des grandes puissances tiennent une fiche de leurs identité, situation familiale, parcours académique et professionnel, ainsi qu’une cartographie de leurs réseaux.Lire l'article en entier

• • •

Angola : de Karl Marx aux pétrodollars

Eduardo Dos SantosEn paix depuis dix ans, les Angolais sont allés élire, le 31 août 2012, les 220 députés de leur Assemblée nationale. Le scrutin, le troisième depuis l’indépendance de l’ex-colonie portugaise, fait figure de test pour la démocratisation de ce pays de 19 millions d’habitants. Mais comment Luanda est-il passé de Marx aux pétrodollars ?… Lire l'article en entier

• • •