Dieu est blanc

Photographie prise vers 1900 au cours de la guerre allemande de 1904-1908 contre les Herero et les Nama en Namibie.

Chère Fanny,

J’aimerais revenir sur notre conversation téléphonique de ce jour, avant que je n’oublie de le faire, car une partie de ce que tu as dit m’a grandement troublé.

Affirmer, comme tu l’as fait, au sujet de la colonisation de l’Afrique par l’Europe, qu’il y a eu un combat spirituel entre le dieu des Européens colonisateurs (Blancs) et le dieu des Africains colonisés (Noirs) qui aurait été remporté par le dieu des Blancs, revient à confirmer explicitement tous les stéréotypes relatifs à la supériorité de la race blanche sur la race noire. Cela signifie, très clairement, qu’il y a eu victoire de Dieu (le dieu des colonisateurs) sur le diable (le dieu des colonisés) et que, je suppose, cela est visible dans leur supériorité politique et économique d’aujourd’hui. Cela revient, aussi limpidement et définitivement que puisse être, à ranger Dieu dans le camp des Blancs et le diable dans le camp des Noirs.

TEXTE INTÉGRAL DISPONIBLE DANS LE LIVRE DIEU EST BLANC publié en août 2020.

  • Jean-David N’Da est un essayiste et un entrepreneur originaire de Côte d’Ivoire.