De Cheikh Anta Diop à Sylvia Serbin: quelle réaction au révisionnisme occidental ?

Sylvia Serbin, journaliste et historienne afro-antillaise

L’histoire est à la fois connue et méconnue : une journaliste et historienne afro-antillaise entreprend des recherches sur les femmes noires qui ont vécu de l’Antiquité au début du XXe siècle et qui ont joué un rôle précieux dans l’histoire de l’Afrique, des États-Unis, des Antilles et de Madagascar. Elle en fait un livre unique en son genre, acclamé notamment au Brésil et au Canada et reçoit pour saluer la qualité de ses travaux… le Prix Nobel d’Histoire ? Le Pulitzer ? Le Goncourt ? Non. Sylvia Serbin a récolté, de sa volonté de marquer d’une pierre blanche la place des Reines d’Afrique et héroïnes de la diaspora noire, un revers cinglant fomenté par un son propre éditeur, devenu une épopée judiciaire laborieuse et humiliante.

Bienvenue dans le monde du révisionnisme de l’histoire, de la littérature et de la culture négro-africaine.

TEXTE INTÉGRAL DISPONIBLE DANS LE LIVRE DIEU EST BLANC publié en août 2020.

  • Jean-David N’Da est un essayiste et un entrepreneur originaire de Côte d’Ivoire.