La responsabilité apolitique citoyenne

Patrick N'GouanLa Coordination de la société civile ivoirienne (CSCI) continue de prêcher, courageusement, mais dans l’indifférence générale, le besoin de son implication centrale dans le processus de réconciliation nationale. Quel dommage pour cette organisation qui, comme toutes celles du même genre, a vocation de mettre la classe politique devant ses responsabilités, afin de la contraindre à honorer ses engagements !

Malheureusement, sous le règne de la terreur où le serment gouvernemental s’écrit en lettres minuscules, l’apathie sociale, la fuite en avant citoyenne, la frilosité intellectuelle et le silence complice des uns et des autres sont les tendances populaires et les garants des dérives dictatoriales évidentes ou subtiles de l’État.

/// TEXTE INTÉGRAL DISPONIBLE DANS LE NOUVEL ORDRE IVOIRIEN ///

#Afrique#Alassane Ouattara#Côte d'Ivoire#Laurent Gbagbo#Société civile