Si Dieu n’intervient pour nous…

Jeune fille africaineSi Dieu n’intervient pour nous, nous sommes condamnés…
Condamnés aux miettes, condamnés à la misère, condamnés au larbinisme
Condamnés à demeurer dans la médiocrité, condamnés à l’infirmité
Condamnés au sous-développement, au tiers-mondisme, condamnés à vainement rêver
Condamnés à subir les trahisons, à plier sous le poids des machinations, des manipulations
Condamnés à être des sociétés avilies, méprisées, gangrenées
Condamnés à être des suppôts du mal, des goujats, des instruments d’automutilation
Condamnés à être des menteurs, des trompeurs, des falsificateurs de destinées
Condamnés à la saleté, condamnés à l’indiscipline, condamnés au reniement de nous-mêmes
Condamnés à l’irrespect, condamnés à l’ignorance, à l’incapacité, à l’impossibilité
Condamnés à la faiblesse, condamnés à la traîtrise, à l’auto-nuisance comme mode de survie
Condamnés en tant que continent, en tant que pays, en tant que communauté
Condamnés à l’inconscience, à l’inconsistance, à l’incontenance
Condamnés en tant que peuple nègres, esclavagés, alignés, terrorisés
Condamnés à l’asservissement, à la dépendance, à la mendicité
Condamnés à la facilité, à la veulerie, à la tromperie
Condamnés à la nuisance, à la méprise, à la douleur, à la fuite en avant
Condamnés à la méconnaissance de notre propre histoire
Condamnés à croire que nous sommes maudits descendants de Cham
Condamnés à nous asseoir et à regarder, à laisser faire
Condamnés à nous voir dominés, conspués, malmenés, insultés, bombardés, frappés, heurtés, déchirés, maltraités, vilipendés, accusés, violés, torturés, massacrés, suppliciés
Condamnés à voir nos terres brûlées, nos matières premières tronquées, nos richesses arrachées
Condamnés à nous comporter en lâches, en pestiférés, en malheureux, en incapables
Condamnés à être coupables de quelque crime ont nous a donné la paternité
Condamnés à être sectionnés, raccommodés, divisés, éparpillés
Condamnés à la médisance, condamnés à l’ignorance, condamnés à l’insuffisance
Condamnés à croire que la norme pour nous se dévoile aux ténèbres de l’infériorité
Condamnés à la misère, à la galère, au supplice le plus amer
Condamnés à la pauvreté, à l’indigence, à la souffrance, à la maladie, à la guerre
Condamnés à être des bêtes, des sous-hommes, des mendiants, des vauriens
Condamnés à être condamnables, et coupables, et minables, et misérables
Condamnés à constater que nous serons toujours sujets à être condamnés
Condamnés à être coupables de l’apocalypse de notre humanité.

#Afrique#Côte d'Ivoire#Monde